Dégâts de sangliers

RAGOTER v. int., probablement apparu en moyen français, un ancien dérivé ragote «propos offensant» étant attesté dès 1409, n’est usuel qu’à partir du XVIIe s. (1640). Il signifie «tenir des propos malveillants», sens qui procède d’une extension figurée de «grogner comme un ragot, un sanglier» (1690).

(Sources : Dictionnaire historique de la langue française, sous la direction d’Alain Rey, Le Robert, 2006, p. 3067)
blog comments powered by Disqus