Pas de complexe !

Jeunes élu(e)s, pas de complexe ! Et surtout pas vis à vis d’élus plus expérimentés, quel que soit leur pedigree, quelle que soit leur origine. Ne vous laissez pas impressionner, ni par un curriculum vitae surdimensionné, ni par un discours lénifiant ou faussement bienveillant. Vous avez la même légitimité que les vieux briscards, carriéristes de la politique locale. Pendant les six dernières années on a vu le résultat d’une déférence exagérée et inopportune à l’égard d’un maire réputé expérimenté. En général la sagesse auto-attribuée n’est pas à prendre pour argent comptant et mérite vérification sur pièce. Vous avez souhaité occuper les fonctions de conseillers municipaux, endosser les sans hésitation dans leur plénitude. Avant d’être une compétence la fonction devra s’exercer dans des décisions en votre âme et conscience en quelque sorte, dans l’indépendance, pour l’intérêt général, en connaissance de cause, c’est à dire en cherchant toujours à comprendre les tenants et les aboutissants des projets mis en délibération. Chaque vote devrait être « sacré », pour ainsi dire. Les décisions que vous serez amenés à prendre devront l’être avec le maximum d’information. Si cette information vous semble manquer, il vous faudra la réclamer, sans relâche. Vous serez les mieux placés pour l’obtenir, avec parfois des efforts, sans doute. La confiance est souhaitable évidemment. Mais ne renouvelez pas les erreurs de vos prédécesseurs inexpérimentés. Cette confiance ne se décrète pas. Elle se construit. Sinon elle n’est que de façade et c’est toute la commune et sa population qui ont à en pâtir.
blog comments powered by Disqus