Renoncer à la médisance, pour la paix dans le monde

« Si tu parles mal de ton frère, tu tues ton frère », déclare le pape, pour qui « il n’y a pas de médisance innocente ». ll invite à renoncer au jugement sur les autres, source de médisance, et à une conversion sur ce point comme une contribution à la paix dans le monde.

Sources : ZENIT, 13 septembre 2013
blog comments powered by Disqus