Trop d'éclairage nuit

C’est bien ce que je me suis dit il y a quelques jours (ou quelques nuits) en me prenant en pleine poire depuis le Pinet la lumière très intense d’un des projecteurs qui éclairent le clocher et en considérant le nouvel alignement de lampadaires d’Albiez le Vieux. Et l’hiver ce sont bien sûr les pistes de la Toussuire que l’on ne manquera pas d’éclairer. Il faut bien se distinguer. Je ne désespère pas qu’on installe un jour un gyrophare surpuissant au sommet des Aiguilles d’Arves. Pourquoi pas pour la commémoration du fameux cent cinquantenaire tiens ? Ça en jetterait ça ! Bonjour la notoriété et le développement économique !
On n’arrête pas le schtroumpf... pardon, je veux dire on ne schtroumpfe pas le progrès.


Sources : FRAPNA, Trop d’éclairage nuit


blog comments powered by Disqus