Alerte à Malibu

2 mn 50 au 200 m sans palme pour un adjoint ? Sans dé-con-ner ? Voilà qui est passionnant. Ça n’est pas donné à tout le monde. Gasp On apprend au passage que le brevet pour lequel l’employée communale est partie se former en Ardèche et y retournera pour passer son diplôme (au frais de la commune donc ?) était déjà nécessaire l’année dernière mais que la commune y est allée « au bluff » (dixit l’adjoint aux travaux). Yesss !

Comme le remarque pertinemment une conseillère municipale il aura été passé beaucoup plus de temps de discussion à la prise en charge de la formation de l’employée communale qu’au budget primitif. Mais pour dire quoi ? Pfff ! Économies, économies, mais on ne va tout de même pas aborder l’aspect économique de la base de loisirs justement. Pas un peu fous non ?

Une question encore plus pertinente que la remarque précédente (la palme de la pertinence donc) revient cependant au premier conseiller municipal dans l’ordre du tableau qui demande si la commune d’Albiez le Jeune a vraiment besoin d’un plan d’eau surveillé. Attention, attention, attention ! On touche là à une des œuvres majeures de pas moins de deux anciens maires de la commune. Comment même oser poser une telle question ? Non mais ça va pas bien des fois ?!? S’il n’y avait plus de surveillant de baignade le nouveau maire en présenterait même sa démission (texto). Mais c’est qu’on ne rigole pas avec un tel sujet. S’il y a de l’eau dans une commune (stagnante ou vive) il est absolument o-bli-ga-toire d’avoir un surveillant de baignade. Bande d’ignares va ! Question suivante ?

Revenons donc à nos moutons, avec palmes ou sans palme (c’est plus écolo), en moins de 30 secondes. On parle de quoi déjà ? D’un plan d’eau ? Oui, pourquoi ne pas l’appeler comme ça ? On se rappellera quand même que l’on parle surtout d’une espèce de bain de pieds, surveillé 3 ou 4 semaines par an dans le « meilleur des cas », souvent transformée en une mare à canard pleine de vase, dans lequel l’immense majorité des adultes ont de l’eau jusqu’au slip à l’endroit le plus profond. Bon j’exagère à peine mais à écouter les discussions du dernier conseil municipal on se serait cru à Malibu.

Heu ! Au fait ! On discute de l’envoi en stage d’un employé communal alors qu’il y est déjà parti ? Ha ! ©

23-8-2013-Baignade Albiez le Jeune 2
Un grand merci au lecteur qui m’a adressé cette photo !
blog comments powered by Disqus