Surtout ne pas gâcher la fête

et les vacances d’été.

Donc à la découverte d’une eau de consommation humaine contaminée par de la matière fécale (analyse d’un prélèvement au chef-lieu du 20 juin dernier), surtout ne rien faire. Pas d’information à la population pour qu’elle prenne les précautions qui s’imposent, pas de mesures particulières pour rechercher et supprimer la source de la contamination et pas de nouvelles analyses rapides.

Un nouveau système de traitement de l’eau par UV serait prétendument installé au réservoir principal et en fonctionnement. Mais pour quelle efficacité ?

BRAVO ! Sad
blog comments powered by Disqus