À 23 heures on éteint l'église !

La question de l’éclairage public est (re)venue devant le conseil municipal. Youpi ! En astronome amateur nous ne pourrions que nous en réjouir...

"Rallumons la Voie Lactée" (15 janvier 2009)
Trop d'éclairage nuit (03 mai 2010)

La réflexion avait donc été mise en orbite en mai 2008 lors du précédent mandat. Dommage que le maire la ramène six ans plus tard sur le plancher des vaches de manière aussi peu sérieuse et en choisissant comme angle d’attaque (si on peut dire) celui de l’éclairage nocturne de l’église.

On se demandait si la mesure à prendre, car allez savoir pourquoi mais il fallait en prendre une d’urgence de mesure (ha oui ! économies, économies), n’allait pas être jouée aux dés. Chacun y allait de sa petite idée (un éclairage saisonnier, pas d’éclairage du tout, des surfaces luminescentes Gasp, etc.).

Un débat ? Tu parles ! Une « information » donnée de manière tellement indigente (la promotion d’une durée d’éclairage réduite et quelques données fragmentaires sur l’éclairage aux LED) que personne ne pouvait réellement se faire une idée cohérente et globale des enjeux.

Une fois de plus ça sentait le dossier hyper-maîtrisé à plein nez. Happy Enfin ! Soyons juste ! On était quand même allé faire l’inventaire des ampoules des projecteurs de l’église. Pinaise ! Ça me rappelle une de mes premières réunions de CM, en 1989 si ma mémoire est bonne, lors de laquelle un jeune adjoint promis à un brillant avenir municipal nous avait fait un (très) long inventaire des ampoules de tous les lampadaires de la commune. Laugh

Allez ! Une première piste de documentation, les gens... mais il y en a d’autres...
http://www.anpcen.fr/?id_rub=11&id_ss_rub=39

Et surtout pas de commission extramunicipale sur des questions comme celle-ci ! On ne va tout de même pas perdre son temps à consulter la population (entendu pratiquement dans ces termes au cours de la réunion...).
blog comments powered by Disqus