Alerte à Malibu (suite)

S’il était décidé que le plan d’eau ne soit pas surveillé le maire avait dit en réunion du conseil municipal qu’il démissionnerait. Finalement ça ne sera pas pour cette fois car il a trouvé l’autre « solution »... un simple panneau. Winking

Temps gris sur la baignade...
P7111867

« 
PRISE EN CHARGE DE LA FORMATION DE L’EMPLOYÉE COMMUNALE

M. le Maire informe le Conseil Municipal que l’employée communale, afin d’assurer la surveillance du plan d’eau, doit suivre une formation de 2 semaines pour passer son BNSSA (brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique).
[...]
Mme M.S. LE BIEZ demande ce qui est prévu au cas où elle échouerait à l’épreuve. M. le Maire et M. P. GUY répondent que cette éventualité est très peu probable, l’employée communale ayant fait preuve d’une très forte motivation. »
(Sources : compte rendu de la séance du conseil municipal du vendredi 20 juin 2014)

Il est à noter que la réponse à Mme Le Biez telle qu’elle apparaît dans ce compte-rendu est une invention car il n’a rien été dit de tel, ou d’approchant, à ce moment-là de la réunion, ni par M. le Maire, ni par M. P. GUY.

Le maire : « On passe au vote. »
M.S. LE BIEZ: « Je.. j’espère pas mais imaginons : si elle l’a pas ? »
Le maire : « Si elle l’a pas ? »
M.S. LE BIEZ: « Ouais ! »
Le maire : « Alors là... »
Un conseiller : « C’est la question que je posais quand même. »
M.S. LE BIEZ: « Je l’espère pas hein. »
P. GUY : « Je sais pas ce que je lui fais ! »
[Rires]
P. GUY : « Avec le temps que j’ai passé avec elle, je lui ai dit : t’es obligée de réussir. »
Le conseiller : « Nager dans la poudreuse. »
Le maire : « Si elle l’a pas... eh bien elle entendra parler du pays... Bon ! On passe au vote ? »

On rigole, on rigole (jaune quand on est contribuable) mais la question était pertinente. Et si le plan d’eau est important, elle méritait une réponse sérieuse. On ne peut pas penser que tout cela ne soit qu’une vaste « plaisanterie ».
blog comments powered by Disqus