Surtout ne les bridons pas

Skate board ou tricycle sur la départementale et les chemins ruraux, seules jusqu’à la nuit (sans éclairage c’est bien plus drôle) et langues bien pendues, vélo sur le cimetière comme j’en ai été le témoin direct après que son nouveau revêtement a été réalisé (hé oui, c’est tellement pratique !), le monument aux morts servant à l’occasion de parking à vélos, “il ne faut surtout pas brider” (dixit un parent) nos chères têtes blondes en villégiature, ça serait un très mauvais service à leur rendre... Ha oui ! Et il paraît qu’elles vont payer ma retraite. Happy
blog comments powered by Disqus