Premier compte-rendu, premier faux !

Compte-rendu à l’affichage... Ça commence décidément très fort ! Sad

Quelques morceaux choisis concernant la « désignation des représentants à la communauté de communes de l’Arvan », parmi une prose très inventive, par rapport au déroulement réel de la réunion (cf. par exemple l’extrait de retranscription dans un billet précédent).

« Le Maire indique qu’il souhaite se désister et démissionnera de cette fonction auprès de Monsieur le Président de communauté de communes. [...] »

Ha oui ? Sans blague ? Vous avez donc dit que vous démissionnerez M. le maire. Mais même au premier rang du public il n’a rien été entendu de tel. Il semblait plutôt que vous disiez, en substance, que vous n’en vouliez pas (cf. l’ordre du jour étonnant qui parle de désignation...). On chipote, on chipote, mais le meilleur arrive...

« Messieurs, Nicolas WAX, CHAPPEL Michel et Jérôme OLIVIERI, suivants dans l’ordre du tableau, ne souhaitant pas siéger à cette institution en tant que délégué suppléant et indiquent qu’ils démissionneront auprès de Monsieur le président de la communauté de communes,
Monsieur Florian PERNET sera délégué suppléant à la communauté de communes de l’Arvan. »

Sauf que Messieurs WAX, CHAPPEL et OLIVIERI n’ont jamais rien indiqué du tout en séance. Ni démission, ni quoi que ce soit d’autre. Il n’en a purement et simplement jamais été question. Il s’agit donc bien d’une pure invention.

Un petit détail formel ? Pas vraiment non. Des inventions dans ce genre, il va y en avoir souvent M. le secrétaire de séance et M. le maire ? Mais quand on aime la tradition, il est peut-être logique qu’on cherche à maintenir celle qui consiste, depuis longtemps, à traficoter les comptes-rendus, voire à l’amplifier. Et une telle cascade de démissions en matière intercommunale, celle du maire étant particulièrement stupéfiante et néfaste pour la commune, constituerait-elle les prémices d’un discrédit annoncé ? Nous n’en serions pas étonné. Aussi rapidement, il fallait le faire. Dommage pour la commune !

En tout cas nous avons la confirmation que le maire lit assidûment le blog, à la fois les billets et les commentaires... Winking Mais mon billet justement que ça ne suffira pas pour gérer correctement la commune, malheureusement. Comme je l’ai souvent écrit ici, la fonction de maire est primordiale. De ce point de vue, l’avenir est sombre, car elle est primordiale aussi pour donner au conseil municipal sa véritable dimension d’assemblée délibérante pleinement informée et consciente des enjeux. Ça ne se fait pas avec des gadgets de dernière minute, bricolés en amateur.

Ha ! Au fait ! 12 commissions ! Dont 4 avec... 1 membre... ce qui est très pratique car il devrait être souvent d’accord avec lui-même. Et on nous a annoncé d’autres commissions extra-municipales. Plus on est de fous... Happy
blog comments powered by Disqus