D'après le Dauphiné Libéré il l'est...

bel et bien financé, par notre commune, ce groupe scolaire.

Et pourquoi pas tout le fameux pôle enfance pendant qu’on y est au fait ? Et pourquoi pas encore d’autres projets puisque qu’apparemment c’est l’édile d’Albiez-Montrond qui semble décider à la place de nos élus locaux (et bien sûr de la population qui, à ma connaissance, n’a pas eu à voter pour les conseillers municipaux de la commune voisine en 2008).

« [...] école
payée avec l’aide du Conseil général, de l’État et de la commune d’Albiez-le-Jeune, puisque sur les 50 élèves de l’établissement, 16 viennent de la commune voisine. » (le Dauphiné Libéré d’aujourd’hui en page 9)

Ha bon !?! Et pourrait-on voir la délibération du conseil municipal d’Albiez le Jeune ? Où est donc la convention qui aurait dû, depuis longtemps (avant le début des travaux), lier les deux communes ? Messieurs les Maires, et Mesdames et Messieurs les élu(e)s des deux communes, quelle manière déplorable d’exercer vos fonctions !!! Sad

PS : Petite précision... Il ne serait évidemment pas judicieux d’être opposé à des projets communs entre les deux communes (y compris en matière d’école, même si cela aurait mérité un débat public un peu plus approfondi), voire au développement d’une réelle intercommunalité qui conduirait à des économies et plus d’efficacité dans la gestion communale. Mais en aucun cas ces comportements aussi lamentables qu’archaïques de nos « responsables » communaux, qui font l’impasse sur une (réelle) concertation avec la population, peuvent être approuvés.
blog comments powered by Disqus