Injonction

Répondant à la question d’un conseiller municipal, ancien maire, le maire actuel, avec un indéfinissable sourire aux lèvres, finit par trouver le mot qui convient au sujet d’une demande du représentant de l’État en matière de budget communal. En fait, après hésitation, les deux maires (actuel et ex) tombent donc d’accord sur le mot prétendument exact, avec un air de connivence. Il s’agirait d’une... INJONCTION. Hébé ! Franchement ! Pas de quoi être fier ! Il est souvent donné d’entendre n’importe quoi en réunion du conseil municipal, malheureusement, mais les mots ont tout de même un sens, surtout quand on les choisit avec autant d’application...

« Injonction :  Ordre formel d’obéir sur-le-champ sous menace de sanction. »

Encore une fois, ont-ils bien compris quelle était la fonction de maire, dans toutes ses dimensions ? Depuis quand un sous-préfet, voire un préfet, adresse une « injonction » à un maire, en particulier en matière budgétaire ? Et le maire de s’en gargariser. Incroyable ! Décidément ça commence vraiment très fort. Jadis on se targuait d’une convocation chez le sous-préfet, aujourd’hui on accepte sans moufter une injonction. On sent que les intérêts de la commune et de ses habitants sont défendus avec motivation et dynamisme. Bon ! En même temps on a bien senti aussi que l’endormissement guettait la présidence en fin de réunion mais on y a heureusement échappé, pour l’instant... Happy

Drôles d’économies d’ailleurs, sur lesquelles débouche cette injonction ! Plus de travaux, plus de projet jusqu’à nouvel ordre, pas un mot sur une quelconque programmation de travaux de voirie par exemple, mais deux employés communaux à temps complet confirmés (en plus du secrétariat de mairie), alors même que le réseau d’eau ne fait plus partie de leurs attributions. Un conseiller municipal, ancien maire, qui s’est abstenu pour le vote des comptes administratifs, vote les budgets primitifs en tenant à préciser qu’il a obtenu des réponses à toutes les questions qu’il se posait. Grand bien lui fasse ! S’il pouvait nous en faire profiter parce que c’est loin d’être notre cas.

Mais nous aurons l’occasion d’y revenir... Attendons tranquillement le compte-rendu de la dernière réunion et de pouvoir consulter les documents budgétaires, dont les valeurs semblent être portées avec deux chiffres après la virgule (on parle bien de budgets hein Winking)...
blog comments powered by Disqus